Ne pas se battre contre l’utilisateur

Les ordinateurs permettent de faire beaucoup de choses et les utilisateurs finissent toujours par trouver moyen de faire plus avec ce qui existe. D’autre part, plusieurs grands joueurs tentent de freiner les utilisateurs avec leur licence plutôt que d’embrasser le changement et d’aider l’utilisateur à faire ce qu’il désire tout en faisant de l’argent.

L’exemple le plus apparent est la lenteur avec laquelle la musique en ligne a finie par arriver. Ce fût tellement long que même s’il est maintenant possible d’acheter de la musique en ligne, les gens sont trop habitués à avoir la musique gratuitement pour vouloir retourner en arrière et débourser quelques dollars.

Ceci étant dit, c’était surtout le prochain point qui m’a sauté au visage et que je désire partager avec vous. Je crois qu’il est maintenant temps que les développeurs de jeux vidéos MMO se réveillent puisque ceci les touche tout particulièrement. Un joueur obtient une pièce rare dans un jeu et selon la licence, il ne peut pas la vendre puisqu’elle appartient aux producteurs. L’or aussi n’est pas monnayable. Je comprends très bien que les développeurs désirent que les joueurs obtiennent honnêtement leurs objets en échangeant de l’or contre des biens virtuels, mais le problème est que les utilisateurs vont quand même vendre des trucs sur Ebay ou encore sur des sites spécialisés. Dans ce cas, pourquoi se battre? Autant offrir une plate-forme et prendre une côte. C’est ce que Linden Lab fait avec SecondLife et la monnaie L$. Le plus beau là-dedans c’est que dès qu’un utilisateur ne voudra plus d’un bien, il pourra le vendre et ce bien pourra se revendre, etc. C’est donc du profit purement virtuel et facile. Il suffit de bien doser la rareté pour devenir riche.