Méthode pour concevoir un logiciel

J’ai récemment reçu une question très pertinente qui était de comment passer d’une idée d’une application web ou de bureau au code. Ce n’est pas toujours évident, car il y a beaucoup de facettes à examiner en détails comme l’utilisation, les données et orchestration du tout. Voici ma technique.

Les diagrammes UML c’est utile pour transmettre des idées aux autres et aussi pour documenter une solution, mais au moment de la conception, ça peut être lourd et nous faire perdre dans nos pensées. Ce qui est important dans la conception, c’est de prendre tout ce qu’on a de concret et de déballer le reste à partir de ça.
Il y a donc deux techniques qui sont de haut en bas et de bas en haut tout dépendant des préférences de chacun, du projet et de ce qu’on a de concret. Pour une application web ou bureau, il y a une des extrémités qui est l’affichage à l’utilisateur (la vue) et l’autre extrémité est les données disponibles (le modèle). Pour quelqu’un qui veut se concentrer sur la meilleure expérience d’utilisation pour l’utilisateur, il va d’abord:

  1. se concentrer sur les vues, donc dessiner des prototypes de ce que les gens vont voir.
  2. Puis, il va noter ce qu’il veut afficher sur les vues et ce qu’il veut recevoir comme information de l’utilisateur (les champs des formulaires).
  3. Avec ces informations, il va savoir pour telle page, quelles données il veut obtenir et sur telle autre page quelles données il veut persister en provenance de l’utilisateur. Chaque entrée ou sortie est une méthode différente sur une autre couche entre la vue et le modèle et c’est la couche DAO (Data Access Object). Par exemple, pour un site d’achat en ligne, une méthode pourrait être « obtenir les informations clients ». Les données retournées peuvent provenir d’une base de données, d’un service web, d’un fichier, etc. et ça n’a pas d’importance pour la vue. C’est l’implémentation du DAO qui va s’occuper de prendre les données peu importe d’où elles proviennent.
  4. Ensuite, la couche du modèle, selon ce qui est nécessaire à afficher ou à enregistrer, on va créer une base de données avec les tables nécessaires et les jointures entre-elles.

Souvent en entreprise, il y a déjà des bases de données qui existent et on veut partir de celles-ci, alors on fait le trajet inverse:

  1. On regarde les tables disponibles avec les données disponibles.
  2. On prend en considération ce que les requis veulent qu’on fasse (donc regarder les actions à exécuter) et créer les méthodes correspondantes à ces actions (on est dans le DAO présentement)
  3. Puis, on créé l’interface graphique qui communique avec le DAO. On met les informations nécessaire à afficher et les formulaire à remplir selon les actions.

Dans la partie conception, le mieux c’est d’essayer de partir des deux côtés l’un après l’autre, comme cela, on peut voir si notre solution est complète, s’il y a des options plus optimales et faire un meilleur brainstorming.

Une fois la conception de bout à bout claire dans notre tête et bien gribouillée sur papier, là on peut soit faire un prototype pour voir si tout marche bien ou tout documenter tout de suite avec des diagrammes.

Une réflexion au sujet de « Méthode pour concevoir un logiciel »

Les commentaires sont fermés.