Ce qu’est le HD

Nous en entendons de plus en plus parler avec les télévisions, les caméras, les lecteurs Blu-Ray et maintenant l’Internet sur des sites tels Youtube et DailyMotion. Nous savons que c’est gage d’une meilleure qualité, mais d’un point de vue plus technique, qu’est-ce que c’est?

Les téléviseurs « d’autrefois » avaient une résolution de 720×480 pixels ce qui est un peu plus que les premières des écrans d’ordinateurs qui faisaient 640×480. Par contre, les ordinateurs ont vite grandi pour aller de 800×600 à 1024×768. L’affichage plein écran d’un téléviseur sur un ordinateur montrait la piètre qualité de l’image en étant pixelisé.

Ensuite avec la venue des écrans LCD qui pouvaient prendre plus facilement des formes et des grandeurs différentes, les grands cinémas maisons sont entrés chez les gens. Ces derniers ont pu voir les limitations de la qualité dès les débuts, mais quand c’est la technologie la plus récente, elle est acceptée comme étant bonne.

Les appareils HD permettent d’avoir plus de pixels de connus et donc moins de grains à l’écran. Il y a présentement sur le marché plusieurs standards différents:
– 720p (1280×720 progressif)
– 1080i (1920×1080 interlacé)
– 1080p (1920×1080 progressif) qui est qualifié de « Full HD »
La différence entre interlacé et progressif est que le premier affiche la moitié de l’image (une ligne sur deux) à chaque scan tandis que le second affiche toute l’image à chaque scan. Les deux donnent un bon résultat sauf si vous voulez faire une pause durant un film puisque vous verrez une image décalée en interlacé.

En ayant accès à plus de pixels, il faut bien entendu avoir un plus grand débit que ce soit téléchargé sur Internet, diffusé sur la cablodiffusion ou provenant d’un lecteur. C’est pourquoi les DVD n’avaient pas assez d’espace sur le disque et que les lecteurs Blu-ray sont sortis. Ce format permet d’emmagasiner 25 ou 50Go de données, ce qui représente environs 10 heures de contenu. Les DVD peuvent avoir seulement 3 heures ce qui peut sembler suffisant à première vue étant donné que les films ne durent pas plus de 2 heures normalement. Par contre, il faut considérer les « extras » et aussi les différentes bandes sonores.

Pour terminer, nouveau matériel rime avec nouveaux câbles et connecteurs. Voici quelques choix:
– Composite vidéo: Les 3 couleurs (rouge, vert et bleu) sont séparées chacune sur un câble différent.
– Digital Visual Interface (DVI): Le connecteur qui remplace VGA (Video Graphics Array) sur les ordinateurs.
– High-Definition Multimedia Interface (HDMI) : Le meilleur pour la technologie HD puisqu’il transporte la vidéo et l’audio sur un seul fil. La classe 1 est suffisante pour la technologie 1080p. La classe 2 est pour la prochaine génération à 1600p.

Un point important avec l’achat des câbles, c’est qu’ils ne devraient pas dépasser 20$. Payer plus veux dire que vous vous faites avoir puisque certainement le signal va être meilleur si vous payer plus cher, mais le signal n’a pas besoin d’être meilleur puisque ce qui forme l’image n’est que des 1 et des 0. C’est ce qui fait la beauté du numérique: il y a une image ou il n’y en a pas. Il n’y a donc aucunement de la « neige » dans l’écran.